Un projet coûteux

 DES COÛTS ELEVES

En pratique, 600 millions de dollars devraient suffir sur 10 ans à la réalisation du projet de la GMV. Mais les états africains concernés risquent d’avoir de fortes difficultés à faire face à ces coûts.

Aujourd’hui, (soit près de 3 ans après la validation du projet) seulement 10500 ha ont été planté au Sénégal, à ajouter à quelques centaines d’autres dans les différents pays.

Cela ne représente que quelques kilomètres, très loin des 7100 km prévus.

Mais les états africains ont profité du récent sommet de Copenhague pour demander de l’aide à la communauté internationale.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site